Chroniques, Jeunesse

L’ordre des Revenants de Julien Hervieux

« On dit que lorsque l’on meurt, on voit sa vie défiler.
Ce n’est pas tout à fait exact.
On réalise brutalement que l’on vient de tourner la dernière page d’un livre dont on ne retrouvera jamais les personnages. Ils nous manquent déjà. On aimerait pouvoir les retrouver, mais c’est tout simplement impossible, parce que c’est bel et bien terminé. C’est ce que l’on ressent lorsque la mort prend le pas sur la vie. On a le temps de regretter, de se demander comment ceux que l’on aime vont apprendre notre départ, et l’on pleure déjà toute la peine que l’on va leur causer. »

Titre: Au service de Sa Majesté la Mort, tome 1 : L’ordre des revenants
Auteur: Julien Hervieux 
Éditeur: Castelmore 9782362312687PC_org

Genre : Jeunesse, fantastique 

ThèmesSociétés secrètes, mystère, mythes, époque victorienne, sorciers, espion

Nbr de tomes1 (en cours)

Résumé :

Londres, 1887. Prise dans le carcan de la société victorienne, Elizabeth, jeune journaliste indépendante, n’a d’autre choix pour exercer son métier que de passer un accord avec un journaliste qui lui sert de nom de plume. Un accord funeste : quand ce dernier est assassiné sous ses yeux, Elizabeth, devenue gênante, est sommairement abattue…
… pour se réveiller dans sa propre tombe.

Commence alors pour elle une toute nouvelle « existence ». Sous la surveillance d’un étrange chaperon, Elizabeth rejoint, à son corps défendant, les rangs des Revenants, des morts-vivants chargés de traquer ceux qui tentent de repousser la venue de leur dernière heure.
Elle œuvre désormais pour le compte de Sa Majesté la Mort elle-même, une activité bien loin du repos éternel…


Mon avis : 

Une jolie couverture, un résumé intriguant et un contexte historique prenant place dans le Londres victorien : tous les ingrédients pour une histoire réussie. En effet, je suis une très grande fan des récits qui se déroulent dans le passé et ça n’a pas manqué ! J’ai juste adoré ce livre. Je remercie encore une fois Netgalley et les Editions Castelmore pour ce partenariat que j’ai beaucoup apprécié.

Beaucoup ont vécu des expériences de mort imminente mais Elizabeth a vécu une chose dix fois plus intense ! La jeune femme est décédée mais elle est revenue pour être au service de sa Majesté la mort… Bon, je sens que je vous ai perdu ! Laissez-moi vous expliquer ! Un ordre secret a pour mission de maintenir l’équilibre entre la vie et la mort et de lutter contre les personnes qui ne sont pas mortes alors qu’elles auraient dû trépasser. Pour cela, chaque membre de l’ordre reçoit des pouvoirs pour l’aider dans sa mission. Pour résumer, Elizabeth va devoir apprendre à tuer. Cette intrigue m’a beaucoup plu et a entraîné de nombreuses questions. La morale nous inspire que le meurtre c’est mal, mais est-ce un meurtre de tuer quelqu’un qui aurait déjà du mourir ? Oulah, rien que l’écrire m’a causé des maux de tête… Elizabeth se fait également ces réflexions et j’ai adoré cet aspect du livre.

Au niveau des personnages, je trouve que l’auteur les a relativement bien construits. Parlons d’abord d’Elizabeth ! Vous l’avez sûrement deviné mais c’est le personnage principal de l’histoire. Elle est très attachante, gentille, intelligente et très touchante. J’ai beaucoup aimé suivre les réflexions d’Elizabeth face à sa nouvelle condition. De plus, elle crée un contraste avec les autres personnages notamment avec Yseult, la chef de l’équipe, qui est d’une certaine manière froide comme un cadavre et tyrannique. On a également Hank qui est tellement choupi, il me donne envie de lui faire plein de câlins pour le réconforter et le pousser à prendre confiance en lui. Je crois qu’il me fait penser à un enfant qu’on dorlote et auquel Elizabeth se serait attachée au point d’être sa maman de substitution. Pour finir, on a Duncan et Béatrix qui nous réservent encore des surprises. D’une part, Béatrix est un personnage réconfortant mais très réservée. Elle n’est pas très présente dans l’histoire et j’espère que l’auteur lui fera une plus grande place dans les prochains tomes. D’autre part, Duncan est un personnage protecteur, fort et un peu mystérieux je trouve. Un autre personnage apparaît au cours du livre et je ne vais pas vous en parler plus que cela car je ne veux pas vous spoiler.

Globalement, j’ai beaucoup aimé ce premier tome. De plus, je ne lis pas beaucoup d’histoire écrite par des auteurs français et je suis très heureuse d’avoir pu changer la donne avec ce livre qui promet de belles aventures pour la suite. J’ai plein de questions en tête et j’espère que la suite pourra y répondre !

N’hésitez pas à le lire ! Et puis, on peut le dire que la sublime couverture est un argument en plus pour vous le procurer !

Ma note : 4/5 

Maya aka  @eatmybooks_

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s